La première séance

Le Président de l'Ader Méditerranée participe au renouveau de la première salle de cinéma au monde, l'Eden qui a vu le jour dans la ville des frères Lumière (La Ciotat) il y a 120 ans.

Il avait fermé ses portes en 1995, en plein délabrement. Mais depuis quelques jours, les premières images de synthèse du cinéma tel qu'il sera inauguré en octobre 2013 sont visibles, "Facebook" Éden théâtre. Cette première séance, c'est à l'association "Eden des Lumières" qu'on la doit. Et à son Président Guy Guistini.

"L'Eden au centre d'un projet développement culturel et économique important. Et notre modeste rôle est de préfigurer le projet pour permettre à toutes les énergies de se rencontrer et de travailler autour d'un support tout à fait unique".

L'enjeu, pour La Ciotat est de taille. Ne s'agit-il pas de renouer avec une longue tradition qui, avec les frères Lumière, les chantiers navals et le numéro un mondial de la carte à puce, a toujours privilégié le lien avec l’innovation, la haute technologie et l’ouverture sur le monde?

Un challenge que l'association prend très au sérieux. "Il faut que nous soyons à l'avant-garde de la réouverture qui s'annonce et de son innovation technologique", prévient Guy.

Une chaîne du cinéma

En bref, la création de studios "low cost" et d'un centre de formation dans les cartons de l'association pourrait bien donner le coup de projecteur annoncé à l'ouest de l'Eden … à savoir sur les bâtiments des anciens chantiers navals. Ils pourraient accueillir (sur une surface de 1200 m2) des installations pour la réalisation d'images numériques à bas coût. Une façon d'attirer les talents et de recréer une "chaîne du cinéma" durable à La Ciotat.

"Les Frères Lumière avaient déjà compris que pour faire vivre un cinéma, il fallait autour une industrie de production et de réalisation. Aujourd'hui, nous pouvons voir l'Eden comme un écrin et un moyen d’expression des nouvelles formes de cinéma, aujourd’hui plébiscitées, qui relèvent plus des petits formats que des grandes productions. A nous de  mettre en valeur les nouvelles créations sans passer par les différentes étapes des réseaux de distribution traditionnels", plaide Guy.

Bien sûr, au-delà de ce projet global innovant porté par l'Eden des Lumières, son site web répond aux attentes du grand public comme les scolaires, les touristes et les habitants. Car la future salle et son espace culturel seront un lieu de spectacle vivant (parcours scénographié des origines du cinéma), un lieu de diffusions, d’expositions et de rencontres, une salle de cinéma expérimentale qui accueillera des programmations filmiques à caractère patrimonial et des festivals à l’écoute des nouveaux créateurs. 

Pour en savoir plus : 

www.edentheatre.org 

www.facebook.com/edentheatre

 

L'Eden, le film chronologique

La salle fut inaugurée le 16 juin 1889.

En 1895, s'y déroula la première projection cinématographique privée organisée par les frères Lumières.

Plusieurs talents y font leurs premiers pas de Fernandel à Bertrand Blier.

Mais une Commission de Sécurité oblige L'Eden à fermer ses portes en 1995. La salle est classée aux Monuments historiques dès l'année suivante.

Elle fait l'objet de restauration depuis 2007.

Et devrait ouvrir à nouveau ses portes en octobre 2013.

 

Pour en savoir plus : 

www.edentheatre.org 

www.facebook.com/edentheatre