Gemalto: comment gérer le règlement Reach ?

"Nous sommes partis de zéro en 2008. Avec un simple fichier Excel, on a commencé à travailler sur le règlement européen REACH et à recueillir auprès de nos fournisseurs un grand nombre d’informations sur les substances chimiques entrant dans la composition de nos produits" souligne Marie-Pierre Escalant, Ingénieur santé, sécurité au travail, Environnement et Développement durable au niveau du Groupe chez Gemalto. L'enjeu: vérifier la conformité à cette règlementation complexe qui vise à améliorer le bien-être de la population en termes de santé et d’environnement dans les dix prochaines années.

"Pierre Michiel, le Directeur de l'Ader Méditerranée, nous a aidé à mettre au point nos démarches et en particulier les courriers que nous utilisons aujourd'hui dans tout notre groupe. Mais l'enjeu actuel est différent. La relation qui unit Gemalto et l'Ader Méditerranée est fondée sur la confidentialité et la confiance. C'est un vrai partenariat et je sais que si nous devions avoir un audit REACH, l'Ader Méditerranée serait disponible pour apporter son concours".

Le long terme est la clé de la gestion de cette réglementation qui évolue sans cesse. " Etre conforme à 100% est très difficile et il ne s'agit pas de viser la perfection à chaque instant. Ce qui est important c'est d'avoir la capacité d'adaptation nécessaire pour s’améliorer continuellement et d'être cohérents par rapport à la loi et à nous mêmes". Un savoir faire que Gemalto met en œuvre avec l'Ader Méditerranée depuis quatre ans.

En savoir plus : 

www.gemalto.com