Accompagnement des entrepreneurs de la diaspora des pays du Maghreb à investir dans leur pays d'origine

Dans le cadre de la mobilisation et de l’accompagnement des diasporas, par l’ACIM et l’ensemble du consortium DiaMed, 102 porteurs de projets d’origine algérienne, 134 d’origine marocaine et 51 d’origine tunisienne ont été identifiés.

A ce jour, 55 projets lauréats ont été sélectionnés et ils sont en cours d’accompagnement : 26 projets algériens, 17 projets marocains et 12 projets tunisiens, avec une représentativité de 79% d’hommes et de 21% de femmes. Les secteurs concernés sont le tourisme, l’agriculture, l’agro-alimentaire, mais également les énergies renouvelables, les TIC, l’écoconstruction, le bâtiment, les cosmétiques et la valorisation des déchets.

Les lauréats bénéficient sur le pays et région de leur implantation d'un accompagnement personnalisé assuré par des experts locaux mobilisés par la CONECT, la FCE et Médafco Consulting. L’objectif étant de faciliter leur installation et de valider leur plan d’affaires face à la réalité du marché local.

En parallèle, un accompagnement est assuré par l'ADER Méditerranée, en France, pour les lauréats dont le domaine d’activité s’inscrit dans le développement durable et les technologies vertes. Cet accompagnement spécifique leur permet de faire le choix technologique le plus approprié.

Trois forums d’affaires au profit des lauréats de la Diaspora ont eu lieu fin 2014 en Algérie et en Tunisie et au 1er semestre 2015 au Maroc. Ils ont mobilisé trois cents participants.

Ces forums d’affaires sont une étape importante dans le processus d’accompagnement. Pendant deux jours; ils ont permis aux entrepreneurs de la diaspora sélectionnés, d’échanger avec des experts locaux et internationaux, de bénéficier d’informations sur le climat des affaires, les possibilités d’investissement et les modes de financement par les acteurs institutionnels algériens, marocains et tunisiens.

C’était aussi l’occasion pour les lauréats de la Diaspora de présenter leur concept de création d’entreprise aux experts et institutionnels réunis pour les soutenir et les accompagner dans leur aventure entrepreneuriale.

En Algérie, les Présidents du Conseil National Economique et Social (CNES) et de la Confédération Algérienne du Patronat (CAP), les représentants des Ministères de l’Industrie et des Mines, de l’ANDI, de l’ANIREF, des Banques et des Chambres de Commerce et de la Délégation européenne étaient présents.

En Tunisie, de Hauts responsables tels que le Ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, le Ministre Tunisien des Affaires Sociales ainsi que l’ancienne Ministre du Transport et de l’Equipement, ont participé à ce forum. Egalement présents pour représenter la société civile, le Directeur Général des Opération de Change à la Banque Centrale de Tunisie, le Président de l’Association des Tunisiens des Grandes Ecoles et aussi le Président de l’association des Tunisiens Diplômés des Universités Allemandes.

Au Maroc, le forum a été organisé conjointement avec le programme Maghreb Entrepreneurs et il a été rehaussé par la présence, lors de la séance d’ouverture officielle, de Monsieur Anis BIROU, Ministre en charge des Marocains Résidents à l’Etranger (MRE) et des Affaires de la Migration, Monsieur Mohamed Karim Mounir, Président de la FCE, ainsi que du Directeur de l’Agence Française de Développement Maroc, Monsieur Eric Baulard.
Les acteurs économiques et institutionnels comme Maroc Numeric Fund, CCG, AMIC, Fonds Sherpa, Atlas Business Angels, OMPIC, CRI, ANAPEC, EXPORT, CJD, AFEM, Fondation Hassan II, CCME, MCMREAM, CNRST, StartUp Maroc, Injaz, CEED, Hub Africa ont décrit le climat des affaires.

Photos