Les résultats du projet en chiffres

La cérémonie de clôture, qui aura lieu le 27 mai à Tunis, accordera une place particulière aux résultats obtenus tout au long du projet. D'ores et déjà, DiaMed a contribué, depuis son lancement en 2013, à :

  • Renforcer la professionnalisation de 465 accompagnateurs des structures maghrébines d'appui à la création d'entreprises à travers des formations sur mesure
  • Identifier 290 entrepreneurs de la diaspora susceptibles de créer une activité au Maghreb
  • Accompagner 56 entrepreneurs de la diaspora maghrébine pour créer leur activité dans leur pays d'origine. 36% d'entreprises déjà créées
  • Appuyer l'insertion professionnelle de 270 jeunes diplômés maghrébins de l'enseignement supérieur, demandeurs d'emploi, grâce à une formation professionnelle (management des entreprises innovantes et entrepreneuriat local) et à un accompagnement vers l'emploi
  • Permettre à 88 jeunes entrepreneurs locaux du Maghreb de donner une dimension à l'international à leur projet, lors de 6 Master classes organisées dans les pays concernés
  • Donner l'opportunité à 20 entrepreneurs de la diaspora et des locaux de bénéficier d'un accompagnement personnalisé dans le domaine des technologies vertes pas des experts de leur activité
  • Organiser 5 forums d'affaires diaspora, 4 au Maghreb et 1 en France
  • Organiser 3 forums régionaux réunissant les acteurs de l'entrepreneuriat en Méditerranée
  • Rassembler 45 représentants de réseaux et institutions d'appui à l'investissement et à la création d'activité au Maghreb lors de l'événement régional Med Academy intitulé "Attraction et accompagnement des projets de la diaspora au Maghreb"

 

 

Extrait de la conclusion du rapport d'évaluation technique

"Le projet diaMed est une initiative très pertinente vis-à-vis des priorités identifiées par l'appel à projets dans lequel il s'inscrit, et l'évaluation confirme également la pertinence générale de sa stratégie vis-à-vis des besoins auxquels il a vocation à répondre. L'approche proposée, comprenant à la fois un appui direct (aux structures d'aide à la création d'activités, aux porteurs de projets entrepreneuriaux de la diaspora et aux diplômés de l'enseignement supérieur et jeunes entrepreneurs du Maghreb) et une dimension structurante de mobilisation au niveau régional à travers la capitalisation et la diffusion de bonnes pratiques et la mise en réseau des acteurs est en effet de nature à bâtir des ponts entre niveaux opérationnel et institutionnel, et de constituer un effet levier et d'émulation sur les politiques nationales concernées."


Matthieu ZAMECNIK, expert indépendant